En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.

Receveur de douche

Receveur de douche  Il y a 56 produits.

Robinet & Co vous propose un large choix de bacs de douche parfaitement adaptés à tous projets de création ou rénovation d’espace de douche, en remplacement d’une baignoire ou en création d’espace détente. Du receveur extraplat en marbre de synthèse, au receveur acylique haute performance en passant par les receveurs en céramique, vous trouv...

Robinet & Co vous propose un large choix de bacs de douche parfaitement adaptés à tous projets de création ou rénovation d’espace de douche, en remplacement d’une baignoire ou en création d’espace détente. Du receveur extraplat en marbre de synthèse, au receveur acylique haute performance en passant par les receveurs en céramique, vous trouverez votre produit à vos dimensions.

En savoir plus
par page
Affichage de 1 - 12 de 56 éléments

Robinet & Co vous propose un large choix de bacs de douche parfaitement adaptés à tous projets de création ou rénovation d’espace de douche, en remplacement d’une baignoire ou en création d’espace détente. Du receveur extraplat en marbre de synthèse, au receveur acylique haute performance en passant par les receveurs en céramique, vous trouverez votre produit à vos dimensions.


Le receveur de douche

Le receveur de douche peut être à encastrer ou à poser, le receveur de douche est généralement fermé d’une paroi de douche ou d’une porte. Le receveur à carreler est lui à composer pour la création d’une douche à l’italienne.

Nous pouvons rencontrer plusieurs types de receveur :

  • A encastrer ou à poser
  • A carreler
  • Acrylique ou résine
  • Grès émaillé et céramique
  • Angle ou quart de cercle
  • Carré
  • Rectangulaire

Les receveurs ou bacs de douche se spécifient en fonction de leur technique de pose.

On distingue trois types de bacs de douche :

  • le receveur à encastrer donne un accès plain-pied à la douche. Compte tenu des contraintes d’installation, le receveur à encastrer convient idéalement pour une construction neuve ;  
  • le receveur à poser  est très simple d’usage, il suffit de poser le receveur directement au sol ou sur un socle. Le receveur à poser est une bonne alternative à l'installation d'un receveur à carreler pour une douche à l’italienne ;
  • le receveur à carreler est la véritable douche à l’italienne.On peut trouver le receveur à carreler en version surélevée ou à encastrer ;
  • le receveur surélevé est le bac de douche le plus rapide et le plus pratique en installation, car tout comme le receveur à poser, il ne nécessite pas de gros travaux de maçonnerie et peut aussi être posé avec des pieds de rehausse.

 

Qu’est-ce qu’un receveur de douche ?

Aujourd’hui, il est possible de transformer sa salle de bains en véritable spa. Si la robinetterie, la bonde de douche et les parois doivent être choisies avec réflexion, le receveur de douche est également un élément à ne pas négliger ! C’est cette partie qui sert à récupérer l’eau qui coule et donc qui permet de l’évacuer. Il en existe plusieurs formes avec des matériaux différents parfois même très design. Vous pouvez acheter votre receveur dans un kit avec la totalité de la cabine de douche, ou bien séparément.

 

Les critères à prendre en compte pour choisir un receveur de douche.

Il est important de regarder tout d’abord la solidité de votre sol : si le sol de la salle de bains est en parquet, il est préférable de choisir un receveur fabriqué dans une matière légère comme l’acrylique. Ensuite, plus la douche sera grande, plus le receveur devra être performant. Il existe des receveurs de toutes formes : ronds, rectangulaires, ovales, carrés, en demi-cercle, etc. Cependant, les dimensions sont standardisées pour s’adapter au mieux à la superficie de la douche.

 

Les matériaux pour receveur de douche.

Il existe trois grandes catégories. Les modèles les plus vendus sont en céramique. On les trouve dans de nombreuses douches au look « classique ». Ils sont faciles à entretenir et ils se déclinent sous de multiples coloris. Le receveur acrylique est quant à lui un peu plus cher mais beaucoup plus léger et maniable. Enfin, une nouvelle matière est apparue depuis peu chez les fabricants de receveurs : la résine de synthèse. Ces nouveaux matériaux sont très intéressants pour leur résistance et leur durabilité. Mais ils sont tout de même deux à trois fois plus chers que les autres modèles. Vous pouvez trouver aussi le receveur souple, très résistant et possibilité de découpe à la demande.

 

Choisir un receveur de douche posé ou encastré ?

Avant toute chose, sachez qu’un receveur doit être forcément incliné pour que l’eau s’évacue correctement. On recommande en général une pente de 1 à 2 cm par mètre. Il est aussi important de choisir un modèle de bonne qualité pour éviter des futurs travaux. Vous pouvez tout d’abord opter pour un receveur posé. Simple et facile à intégrer, il peut être soit normal ou extraplat. Il est composé d’une coque autonome. La mode est au receveur très plat dans l’esprit douche à l’italienne. Toutefois, si vous choisissez cette option, attention à avoir un système d’évacuation qui vous évitera d’inonder toute la salle de bains ! Les prix sont également un peu plus élevés que pour un receveur classique. Si vous souhaitez encastrer la douche, cela demandera nécessairement de faire un trou dans le sol. Pas besoin de faire une marche, vous serez de plain-pied sous le pommeau, comme une véritable douche à l’italienne.

 

 Choisir un receveur carrelé comme la célèbre douche à l’italienne ?

Cela fait quelques années maintenant qu’elle inonde les magazines de décoration. La douche à l’italienne semble proposer tous les avantages ! Accès très facile avec son absence de marche, possibilité de personnaliser sa forme carrée ou rectangulaire, et enduit d’étanchéité performant. Toutefois la douche de vos rêves a un prix ! Pour réaliser une douche à l’italienne dans les règles de l’art, cela nécessite une bonne maîtrise et cela implique de nombreux travaux. Pour des salles de bains très anciennes, cela peut vite se révéler être un casse-tête car il ne doit pas y avoir de décrochement entre le bac et le sol. Mais il est possible de trouver des astuces pour donner l’illusion. Pas besoin de casser toute votre salle de bains ! Il faut choisir un receveur extraplat et jouer sur quelques centimètres d’écart. Et le tour est joué !